LA DIVERSITE CULTURELLE DU GRAND MALI

 

Vous etes sur le site de "AFP-MALI", un parti politique de nouvelle génération dont les principaux responsables sont Madame ABIDINE Rakia ALPHADI, Amadou Guindo, Paul KONE, Boubacar TANDINA, Aboubacar TOURE, Cisse

 

Accueil.....

Statuts.....

..Règlement_Intérieur.....

Organisation.....

Responsables.....

Présidente.....

Abidine.....

Progamme....

Mali.....

...Forum...

Contactez-nous

 

 

 

 

AFP - MALI.

Alliance de Forces Politiques du Mali.    "Union, Solidarité, Liberté, Justice et Travail".

Logo du Parti Politique AFP-MALI

 

Drapeau Malien

bienvenue05.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RAPPEL HISTORIQUE .

 

Historique succincte partielle de l’Afrique :

 

Le Mali a été le berceau de trois grands empires : l'empire du Ghana, l'empire du Mali et l'empire songhaï.  (Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_Mali.)

 

1.   L’ ’Empire du Ghana : ( voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_du_Ghana)

 

 

 

Aussi nommé Ouagadou, il est érigé par les Sarakolés au ive siècle. Il fonde sa prospérité sur le sel et l'or. L'empire se désagrégera en 1076 à la suite des percées des berbères venus islamiser l'Afrique occidentale.

 

2.   L’Empire du Mali : ( voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_du_Mali )

 

 

Fondé au xie siècle il sera unifié par Sundjata Keïta en 1222 qui proclame la Charte du Manden. En 1312 à son apogée sous le règne de Mansa Moussa il s'étendait sur une région comprise entre l'océan Atlantique et le Niger.

Ce souverain sera célèbre pour les fastes de son pèlerinage à la Mecque. Son armée était composée de 100 000 soldats.

La prospérité de l'empire reposait sur le commerce transsaharien du cuivre, du sel, de l'or et des étoffes. Les caravanes favoriseront également les échanges culturels.

Tombouctou, Gao et Djenné furent les centres économiques et culturels de cette civilisation au centre de l'islam soudano-malien.

 

3.     L’Empire songhaï :

Fondé par Sonni Ali Ber puis Askia Mohammed, il supplante l'empire du Mali à partir du xve siècle. Il s'étend alors sur la plus grande partie du Mali actuel.

 

 

 

En 1591 l'empire est quasiment entièrement démantelé par les troupes du pacha Djouder en provenance duMaroc. Succéderont une mosaïque de petits États : les royaumes bambaras de Ségou et du Kaarta, l'Empire peul du Macina, l'Empire toucouleur, le Royaume du Kénédougou, etc. La pratique de l'esclavage se développe pendant cette période.

Au xixe siècle lesBambaras qui comme les Dogons ont résisté à l'islamisation sont victimes de la guerre sainte menée par le chef musulman El Hadj Oumar Tall.

( voir suite http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_songha%C3%AF )

4.   Les Royaumes bambaras :

Le Royaume bambara de Ségou s’étendait sur une grande partie de l’actuel Mali entre la fin du xviie siècle et 1861.

Au milieu du xviie siècle, les Bambaras créent avec Kaladjan Coulibaly un royaume animiste autour de Ségou. Kaladjan Coulibaly règne pendant trente ans (1652-1682) mais ne réussit pas à fonder un État stable. Ses successeurs seraient les rois Danfassari (1682-1697) et Soma (1697-1712).

C'est aux alentours de 1712 que Mamari Coulibaly prend le pouvoir à Ségou grâce à son « ton », qui est une association composée de personnes de même classe d'âge. Ce ton regroupait, sur une base égalitaire, des personnes de différentes ethnies, des animistes comme des musulmans. Mamari Coulibaly, fils de chasseur, étant reconnu par ses pairs comme chef d’un « ton », s'empare de Ségou et prête serment d'allégeance à cette association, d'où son surnom de « Biton » Coulibaly (bi ton=« fils du ton » en peul). C’est à partir de ce moment que le royaume va asseoir son autorité.

Biton Coulibaly structure les tons en véritable armée de métier composée de volontaires, les « tondjons » (serviteurs du ton) mais où sont également incorporés d’office les captifs de guerre et les habitants qui n’arrivent pas à payer l’impôt obligatoire sur le dolo. S’associant aux Somono, une ethnie de pêcheurs, il crée une flotte de guerre sur le Niger. Biton Coulibaly règne de 1712 à sa mort en 1755. Pendant son règne, les limites du royaume s’étendent sur les deux rives du Niger, entre Bamako et Tombouctou.

 

5.   Le Royaume peulh du Macina

L’Empire peul du Macina, appelé « Diina », est un empire théocratique fondé au xixe siècle par le marabout peul Sékou Amadou de clan Barry. Il s’étend sur une partie du Mali actuel, de Tombouctou au nord, au pays Mossi au sud, de la Mauritanie à l’est à la région de Mopti, avec Hamdallaye comme capitale.

6.     L’Empire Toucouleur :

L’Empire toucouleur a été fondé au xixe siècle par El Hadj Oumar Tall, de l’ethnie toucouleur, sur une partie de l’actuel Mali.

 

 

 

 

 

Autres sites sur le Mali

http://www.le-mali.com/omatho

http://www.santetropicale.com/mali/index.asp

http://www.ciesin.org/decentralization/French/CaseStudies/mali.html

 

 

 

 

 
 
 
 

Nous faire un DON.

 
...
 

.....

 

 


  Bulletin d'Adhesion    
     
 

Accueil.....

Statuts.....

..Règlement_Intérieur.....

Organisation.....

Responsables.....

Présidente.....

Abidine.....

Progamme....

Mali.....

...Forum...

Contactez-nous

Site créé en Avril 2011 par Madame ABIDINE Rakia ALPHADI et mis à jour le 13/10/2014